Oktoberfest : le rendez-vous incontournable des Amateurs de bières

Oktoberfest est le plus grand festival folklorique du monde qui se déroule tous les ans à Munich, Bavière, en Allemagne. Le premier fut célébré le 12 octobre 1810, à l’occasion du mariage du prince héritier de Bavière Ludwig et de Thérèse von Sachsen-Hildburghausen. Cette date a par la suite été reportée au mois de septembre pour permettre de meilleures conditions météorologiques. Le nom, Oktoberfest, a toutefois été retenu. Puis avec le temps, l’évènement a connu une considérable évolution.

Plus de deux siècles de tradition

D’antan, les festivaliers se prêtaient à des activités traditionnelles telles que les concours de grimpe d’arbres, les courses en sac, courses d’oies et de chevaux. Des carrousels, des balançoires et des stands de bière ont par la suite été ajoutés.

La Fête de la Bière, telle que nous la connaissons aujourd’hui, dure en principe une quinzaine de jours. On y trouve désormais des manèges, des montagnes russes, des concours de yodel et de dégustation de bières pour amuser grands et petits. Il est également possible de se déguiser et se joindre à un défilé ou aller à un concert.

Chaque année, jusqu’à 7,7 millions de litres de bière sont consommés, dont 6 millions en 2017, l’essentiel étant d’apprendre à connaître la culture allemande et de vivre une ambiance de joie dans une atmosphère de joie et de divertissement.

Oktoberfest de Munich, 185ème édition

La 185ème édition de l’Oktoberfest a débuté dans la capitale bavaroise. La cérémonie d’ouverture a été inaugurée par le maire Dieter Reiter. Une fois de plus, il a réussi à ouvrir le premier fût de bière avec seulement deux coups de marteau. Le premier verre, traditionnellement réservé au premier ministre du Land, a été offert à Markus Söder qui se voit assister pour la première fois à cet événement historique dans le cadre de ses fonctions.

Mesures de sécurité renforcées

Pour sa 185ème édition, plus de 6 millions de visiteurs venus des quatre coins du monde ont été attendus au cours de ces quelques semaines durant laquelle la bière a coulé à flots. Quelques 600 agents de police et plusieurs centaines de vigiles ont été déployés sur les lieux, prêts à agir en cas d’éventuels attentats terroristes.

Cette mesure de sécurité accrue était notamment l’un des facteurs à l’origine de la hausse du prix de la bière durant le festival par rapport à l’année dernière.

La Theresienwiese, où s’est déroulée l’édition 2018, a de même été bordée de clôtures et le port de sac à dos n’y était pas autorisé. De plus, la règle était claire : interdiction de danser sur les tables sous peine d’exclusion des lieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *