Coca-Cola à base de cannabis, info ou intox ?

Selon différentes sources d’actualité, la compagnie Coca-Cola est en négociations avec l’un des plus importants producteurs de cannabis du Canada. Il s’agirait d’un partenariat pour la distribution en masse de boissons contenant des dérivés du cannabis. En effet, tant du point de vue des amateurs d’herbes que de celui des investisseurs financiers, un tel partenariat laisse présager un avenir toujours plus vert.

Coca-Cola : coca et cola ?

Vous avez probablement déjà entendu la rumeur selon laquelle la formule du Coca-Cola, introduit en 1886, contenait de la cocaïne. Et bien, elle s’avère être totalement vraie. Ainsi nommée, car la boisson contenait des extraits de coca et de cola.

La première version comprenait même de petites quantités de cocaïne et de caféine. Mais la cocaïne a été progressivement retirée de la liste des ingrédients depuis le début du siècle. Cela, face à l’inquiétude croissante suscitée par les dangers du « cocaïnisme » pour la santé publique. La caféine, en raison de son statut de substance nocive et créant une dépendance, a cependant été contestée par la firme.

Coca-Cola, en quête d’une nouvelle tendance

Les consommateurs préfèrent désormais les boissons moins sucrés et plus riches en caféine, que les boissons gazeuses. Les entreprises cherchent, par conséquent, des moyens de se remettre du déclin de leurs ventes. Et il ne fait aucun doute que Coca-Cola ait suivi de près le succès des boissons au cannabis.

Comme l’acceptation du cannabis par les consommateurs ne cesse de s’accroitre, les boissons contenant cet ingrédient pourrait bien être la prochaine tendance de l’industrie de la boisson.

En accord avec ce point de vue, Coca-Cola envisage alors d’adopter la CBD (cannabidiol), plutôt que le THC (tétrahydrocannabinol).

Accord entre Coca-Cola et Aurora Cannabis

Le géant des boissons, Coca-Cola, aurait entamé des négociations avec une entreprise canadienne, Aurora Cannabis, en septembre. Cela pour produire une nouvelle boisson. L’accord s’appuie notamment sur le développement d’une gamme de boissons axées sur la santé. Le produit serait alors destiné aux personnes qui souffrent d’inflammation, de douleur ou de crampes.

Coca-Cola a cependant refusé d’émettre toute confirmation, clarification ou négation des rapports sur de prétendues négociations avec Aurora. D’autre part, Aurora Cannabis Inc confirme qu’il n’existe aucun accord, entente ou arrangement à l’égard d’un partenariat avec quelconque société de boissons.

Cela dit, une telle mesure serait tout de même risquée tant que le cannabis reste illégal au niveau fédéral. Il se peut donc qu’il faille encore beaucoup de temps avant de voir des boissons infusées au cannabis à notre épicerie locale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *